Correcteur de posture : remède contre le mal de dos ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dans cet article, vous allez découvrir en quoi un correcteur de posture peut être un remède contre le mal de dos. Celui-ci peut se manifester par des inflammations, localisées ou générales, ou des tiraillements musculaires. Une mauvaise posture est souvent à l’origine des souffrances dorsales. Corriger sa façon de se tenir peut soulager le dos.

Correcteur de posture : remède contre le mal de dos ?

Correcteur de posture : Corriger sa posture pour soulager son dos

Une mauvaise posture entraine le mal de dos.

Idéalement, le dos doit rester bien droit : en position assise, accroupie, à vélo, en portant un poids, pendant le sport… En réalité, le dos est souvent rond. Avec quelques astuces, il est possible d’améliorer sa posture.

Par exemple, placer un cale-pied sous sa table de travail et régler la hauteur de sa chaise pour travailler sur un écran, plier les genoux pour soulever quelque chose de lourd… sont des gestes simples qui permet de mieux se positionner.

Pour soulager les douleurs dorsales, utiliser un correcteur de posture donne aussi de bons résultats. Il s’agit d’un harnais positionné sur le haut du corps, d’un t-shirt ou d’un sous-vêtement spécial, qui rejette les épaules en arrière et redresse le dos.

Le correcteur de posture est utile pour garder le dos droit en toute circonstance durant la journée. Il doit être envisagé comme un renfort pour les muscles qui soutiennent le corps.

Pour autant, il n’est pas un produit miracle et d’autres mesures complémentaires sont indispensables. Car porter un correcteur de posture trop longtemps ou trop souvent peut engendrer une perte de tonus musculaire.

Mieux respirer pour en finir avec les maux de dos

La sédentarité est néfaste aux lombaires. Faire du sport est moyen naturel pour améliorer sa posture. Par exemple, la marche est connue pour soulager le dos. Faire du vélo demande aussi d’adapter une posture avec le dos droit. Pour augmenter encore le bénéfice du sport et être sûr de pratiquer de manière optimale, le correcteur de posture peut être porté durant le training.

Bien respirer est aussi essentiel. Faire des exercices respiratoires est un bon complément au port d’un correcteur de posture, et peut même prendre le relai lorsque ce dernier n’est pas porté.

Bien respirer fait appel au diaphragme et aux poumons à leur pleine capacité. Cela demande d’avoir une bonne posture, de se tenir droit. Le plexus solaire s’ouvre, le dos se redresse.

À contrario, se tenir courbé, avec le dos rond, rend plus difficile la sollicitation du diaphragme, au profit de la respiration thoracique, plus superficielle et moins profonde.

Si la respiration est un processus naturel, il est possible d’influer sur elle.

Les coachs en respiration connaissent les différentes techniques respiratoires et leurs atouts.

En sollicitant un coach, il est possible d’apprendre des exercices de respiration qui permettent de corriger sa posture. Le coach adapte son programme à l’objectif fixé. Les exercices proposés solliciteront le diaphragme et les poumons, et la posture sera corrigée d’elle-même.

L’avantage de cette solution pour corriger la posture est qu’elle peut être utilisée en cas de douleurs au dos, mais aussi en prévention.


Lisez aussi:

Comment soulager une douleur en bas du dos avec le Yoga ?

Douleur dorsale : quand le stress est lourd à porter